Advertising
Advertising
Advertising



M-1 Helmet 1941-45

Casque lourd M1
Le casque M-1


Introduction

Le casque M1 est indissociable de l'image du GI de la libération. Il fut introduit à parir de 1941 en remplacement du casque Mle 1917A1.

Le casque Mle 1917A1, n'était en fait qu'un mle 1917 modifié par remplacement de la jugulaire cuir par une en coton et modification de la coiffe en cuir.

Bien que très performant à leur époque, les casque de type plat à barbe étaient avant tout efficace pour les combats de tranchées.

Bien adadapté pour protéger les combattants contre les projectiles tombants, ces casques protégeait assez mal les cotés et l'arrière de la tête.

C'est pour cela que l'armée américaine décide d'adopter un casque ayant une forme plus adaptée pour mieux protéger la tête tout en permettant une bonne visibilité.

Le prototype correspondant à ses spécificité voit le jours sous la dénomination de TS3 et accepté en Février 1941 par l'US ARMY.

Le casque US M1 est normalisée le 30 avril 1941 et est approuvée le 9 Juin 1941.

Le Casque M-1, se distinguent des autres modèles par cette construction en deux parties indépendantes que l'on appel le casque lourd en acier emboutie avec rebord en inox(Body) et le casque léger en fibre(Liner).

Sa forme restera inchangée pendant tout le conflit, mais quelques petites modifications furent apportées sur les anneaux de fixation de la jugulaire du casque lourd ainsi que sur l'attache de jugulaire.

 

M1917 Helmet
Casque M1917 Vue de dessus

M1917 Helmet
Casque M1917 Vue de dessous

M1917-A1 Helmet
Casque M1917-A1 Vue de dessus

M1917-A1 Helmet
Casque M1917-A1 Vue de dessous




Production des casques lourds

La production totale durant la seconde Guerre Mondiale est estimée à plus de :

22 Millions d'exemplaires pour les casques lourds, avec pour principaux fabricants
 - McCord Radiator and Manufacturing Company, Detroit Michigan (20 Millions d'exemplaires)
 - Schlueter Manufacturing Company, St. Louis Missouri (2 Millions d'exemplaires)

Production totale pendant la période 1941-45 :

 - 1941 : 323 510
 - 1942 : 5 001 384
 - 1943 : 7 648 880
 - 1944 : 5 703 520
 - 1945 : 3 685 721

La production est arrétée Aout 1945 soit quasiment immédiatement à la fin de la guerre.
Elle ne reprendra qu'en Mars 1951 pour la guerre de Corée.

Les marquages de fabrication
A l'intérieur des coques est estampé un numéro qui est souvent considéré comme numéro de série. En réalité, il en n'est rien. Ce numéro est en fait un identifiant de traitement thermique permettant le cas échéant de retrouver les séries défectueuses. Le numero est situe à l'intérieur du casque à l'avant.

La société McCord ayant été secondée à partir de Janvier 1943 par la société Schlueter Manufacturing de Saint Louis dans le Missouri. Il a été nécessaire de différencier les productions. C'est pour cela que les identifiants de traitements thermique de la société Schlueter sont précédé par un "S".

Différences :
Excepté les marquages, il existe un légère différences entre les coques fabriqués par McCord et ceux de Schlueter. Le profils des coques de Schlueter est beaucoup plus droit que ceux de McCord.




Production des liners

33 Millions d'exemplaires pour les liners, avec pour principaux fabricants

 - Hawley Products Company,
 - Hood Rubber Company Inc,
 - Saint Clair Rubber Company,
 - General Fiber Company,
 - Capac Manufacturing Company,
 - Firestone Tire and Rubber Company,
 - International Molded Plastics Inc,
 - Seaman Paper Company,
 - Westinghouse Electric Company,
 - Mine Safety Appliance Company,
 - Inland Manufacturing Company.




Le casque M-1 à attaches fixes (1941 - 1943)

La production commence le 26 Juin 1941.
L'Ordnance Departement confie la tache de produire un premier lot de 323 510 casques lourds à la société McCord Radiator and Manufacturing Company situé à Detroit dans le Michigan.

Particularités
Les premier Casques lourds avait pour particularités d'avoir des attaches de jugulaire fixe de forme rectangulaire et un jonc anti-magnétique. Le problème principal de cette version, est ce jonc antimagnétique sur lequel la peinture ne tient pas et qui alors brille lors de l'exposition au soleil. De plus les coques ont une forte tendance à ce fendre ceci du au fait de l'utilisation d'un acier de mauvaise qualité et surtout peu adapté à la méthode d'emboutissage (en une seule fois) de la coque.

 

Casque M-1 Jonc soudé à l'avant
Jonc soudé à l'avant

attache fixe
Attache Fixe

attache fixe
Boucle de jugulaire 1er type en laiton




Le casque M-2 à attaches en demi-lunes pour parachutistes (1942 - 1944)

En usage spécifique pour les troupes aéroportées. Le casque M-2 est en fait un casque M-1 pour lequel on a modifié les attaches de jugulaires. Sa production débute en Janvier 1942 et se termine en Déecembre 1944 époque ou il est officielement remplacé par le modèle M-1C.

Note: Les coques de type M-2, n'ont été produite par la société McCord pour une quantité de seulement 148 000 pièces.

Particularités
La différence entre le casque M-1 et le M-2 réside principalement dans la jugulaire et les attaches.
Les attaches du M-2 permettent une plus grande mobilité de la jugulaire.
Les jugulaires ont de plus pour particularité d'avoir une languette suplémentaire de chaque coté et équipée d'une pression permettant de solidariser le casque lourd au sous-casque.
Le type Demi lune à été abandonné car les attaches de jugulaires étaitent d'un très grande fragilité. Il n'est pas rare de retrouver des modèles du terrain avec des réparations (D Ring ressoudées, voir même remplacé)  

 

Casque M-2 pour parachutistes vue de côté
Casque M-2 pour parachutistes vue de côté

attache fixe
Attache Fixe demi lune

Attache pression male
Attache pression male




Le casque M-1 à attaches fixes pour parachutistes (1941 - 1943)

On trouve une autre variante de casques pour les parachutistes.
C'est le casque auquel on a remplacé la jugulaire standard par une juglaire de type parachutiste.

Particularités
N/A.

 

attache fixe
Attache Fixe




Le casque M-1 à attaches mobiles (1943 - 1944)

A partir de 1943, le QMC decide de modifier le systeme d'attaches. Les attaches fixes sont alors remplacées par des attache toujours de type rectangulaire, mais en deux partie (sorte de charniere). Ce type d'attache beaucoup moins fragile permet de plus une meilleurs mobilité de la jugulaire.

Particularités
N/A

 

attache mobile
Attache Mobile

boucle de jugulaire 2eme type
Boucle de jugulaire 2eme type en acier




Le casque M-1C à attaches mobiles pour parachutistes (1944 - 1945)

Béneficiant de l'évolution du casque M-1, les casques pour parchutistes sont équipés du ssytème d'attaches mobiles. La jugulaire reste elle inchangée.

Particularités Il semble que bien que présent dans le catalogue du QMC qu'a partir de Janvier 1945, il semble qu'il est été utilisé sur le terrain à partir de la fin 1944

 

Casque M-1C pour parachutistes à attaches mobiles Vue de dessus
Casque M-1C pour parachutistes à attaches mobiles Vue de dessus

Casque M-1C pour parachutistes à attaches mobiles et jugulaire tissus Vue de dessous
Casque M-1C pour parachutistes à attaches mobiles et jugulaire en tissus Vue de dessous

Attache mobile et jugulaire en cuir
Attache mobile et jugulaire en cuir




Le casque M-1 à attaches mobiles et jonc soudé à l'arrière (1944 - 1945)

Pour remedier le problèmes liés au jonc en inox, il est décidé en mai 1994 de corriger le problème.
On essaie alors différentes solutions tel que le sandblasting le utility tape, qui reste non satisfaisante.

Particularités

En October 1944 le jonc en inox est remplacé par de l'acier de même nature que celle de la coque. A cette même période, la soudure du jonc est déplacée vers l'arrière.

 

Jonc antimagnétique en acier au manganèse
Jonc antimagnétique en acier au manganèse

Boucle de jugulaire 3eme type dite automatique
Boucle de jugulaire 3eme type dite automatique




Les différent types de jugulaires pour casque Lourd

On distingue deux grands types de jugulaires.
Le premier modèle en coton Khaki et le second modèle tardif en coton OD.

De même on distingue 3 grands types d'attaches de jugulaires.
 -  Emboutie (en laiton ou acier noirci),
 -  Estampé (en laiton ou acier noirci),
 -  Dégraffage automatique (en acier noirci).

 * Il est à noter que le second type d'attache ( dégrafage automatique ) ne semble pas avoir été distribué avant la fin des hostilités.

Attache du 1er modèle
Type embouti,
en acier ou en laiton

Attache du 2eme modèle
Type Estampé,
en acier ou en laiton

Attache du 3eme modèle
Type Dégrafage Automatique
(fin de guerre), en acier




Le Liner de type standard

Le casque léger est fabriqué à l'origine en fibre compressée ( carton pâte ) et recouvert d'une toile épaisse collée.
Ce dernier étant fragile, il est remplacé en 1943 par un modèle en fibres compréssées et imprégné d'un résine synthétique.
Son intérieur entièrement réglable est constitué d'un assemblage de sangles en coton et en cuir. Il dispose d'une jugulaire en cuir.

On distingue 6 types de fabrications, permettant de dater approximativement la période de fabrication :
- Carton compressé recouvert de toile avec supension en rayonne fixé par des attaches rectangulaires (Hawley de fin 1941 à Novembre 1942, environ 4 Millions d'exemplaires fabriqués)
- Toile et résine moulé en Basse Pression avec supension en rayonne fixé par des attaches rectangulaires (Saint Clair jusqu'à la mi 1942)
- Toile et résine moulé en Basse Pression avec supension en toile de coton et attaches en A (Saint Clair du début 1942 à mi 1943 fabriqué à 1,75 Millions d'exemplaires)
- Toile et résine moulé en Haute pression avec supension en rayonne fixé par des attaches rectangulaires (Westinghouse, Mine Safety et Inland de début 1942 à la mi 1942)
- Toile et résine moulé en Haute pression avec supension en toile de coton et attaches en A (Westinghouse, Mine Safety, Inland, Capac, Internatinal, Seaman, Firestone de la mi 1943 jusqu'à la fin)
- Toile et résine moulé en Haute pression (technique 'Ball Winding') avec supension en toile de coton et attaches en A (Hood rubber de l'automne 1942 jusqu'à la mi fabriqué à 1943 206 000 exemplaires)

 

Liner de type 1 : Vue de côté
Liner de type 1 : Vue de côté

Liner de type 1 : Vue de dessous
Liner de type 1 : Vue de dessous

Liner de type 2 : Vue de face
Liner de type 2 : Vue de face

Liner de type 2 : Vue de dessous
Liner de type 2 : Vue de dessous

Liner de type 3 : Vue de face
Liner de type 3 : Vue de face

Liner de type 3 : Vue de dessous
Liner de type 3 : Vue de dessous




Le Liner de type parachutiste

On distingue deux versions de ce type de liner

- La version précoce fabriqués par Hawley (43 000 exemplaires) et par Inland (75 000 exemplaires) type plastique. Reconnaissable par ses 13 rivets, car les A frames sont fixés au système de suspension.

- Les fin de guerre (mi ou fin 1944) fabriqués par Westinghouse, possèdant 17 rivets, car les A frames sont rivetés indépendamment du système de suspension

 

Liner pour parachutiste de type 1 : Vue de coté
Liner pour parachutiste de type 1 : Vue de coté

Liner pour parachutiste  de type 1 : Vue de dessous
Liner pour parachutiste de type 1 : Vue de dessous

Liner pour parachutiste  de type 2 : Vue de coté
Liner pour parachutiste de type 2 : Vue de coté

Liner pour parachutiste  de type 2 : Vue de dessous
Liner pour parachutiste de type 2 : Vue de dessous




Récapitulatif des éléments constituant un casque de l'époque 1941-45

Attaches de jugulaire Fixe : Juillet 1941 - Septembre 1943
Attaches de jugulaire Mobile : Octobre 1943 - ...

Soudure du Jonc Anti-Magnétique Avant : Juillet 1941 - Octobre 1943
Soudure du Jonc Anti-Magnétique Arrière : Novembre 1943 - ...

Texture de la peinture en liège : Juillet 1941 - Aout 1945

Couleur Vert Foncé : Juillet 1941 - Aout 1945

Jugulaire cousue aux attaches : Juillet 1941 - Aout 1945
Jugulaire Khaki : Juillet 1941 - jusqu'a épuisement du stock
Jugulaire OD : Novembre 1944 - ...

Jugulaire Droite avec boucle en laiton : Juillet 1941 - Décembre 1943
Jugulaire Droite avec boucle en acier peint en noir : Janvier 1942 - Décembre 1943
Jugulaire Droite avec boucle en acier peint en OD et Rolled Edge : Juillet 1941
Jugulaire Droite avec boucle à dégraffage rapide (T1) : Juillet 1944 - ...

Jugulaire Droite avec boucle à coins arrondis : Juillet 1944 - ...

Jugulaire Gauche à deux dents en fil rond (cuivre ou acier): Juillet 1941 - Aout 1945

datation du casque m1
Tableau regroupant les évolution du casque M-1




Casque M1 premier modèle avec anneaux soudés.


Casque M1 premier modèle avec anneaux soudés.


Le liner en fibre est peint en vert à l'intérieur et à l'extérieur.
Il est marqué "SC" (St. Claire).

Casque M1 premier modèle avec anneaux soudés et insigne de Major


Casque M1 premier modèle avec anneaux soudés et insigne de Major
peint à l'avant du casque. 


Le liner en fibre est peint en vert à l'extérieur uniquement.

Liner 90 th DI

De marque INLAND fab° 42
Montage pèriode de transition de la Rayonne et le coton HBT (à la Mi 42).
Pièce terrain secteur Utah Beach. (Collection privée).


.


.



.


Liner du 81st AAA de la 101st AB

De marque FIRESTONE fab° 43
Identifier comme appartenant au Lieutenant "Kinney" du 81st AAA de la 101st AB (artilleur parachutiste).
Pièce terrain (Collection privée).


.


.



.


M1 pontets mobiles neuf de stock

Coque Mc Cord avec jugulaire cousue d'origine.
Liner et jugulaire liner d'origine.
Filet d'origine.
(Collection privée).


.


.



.

M1 NCDU

Beau casque du débarquement de Normandie en très bon état.
Peint d'une bande bleue de environ 5 cm, coque Mc Cord avec jug cousues d'origine.
Liner de marque SEAMAN PAPER fab° 42-43.
Marquage du non de son propriétaire d'origine dans la coque (SMEAD).
On peut apercevoir ce casque dans le livre Jour-J à l'Aube de Jonathan Gawne page 133 aux éditions H&C
(Collection privée).


.


.



.

M1 de la 29th DI.

Identifié comme aillant appartenu à ANDREW MILLER mort le 12 juin 44 secteur ISIGNY sur Mer Normandie.
Coque SCHLUETER avec jugulaires cousues d'origine mais coupé surement au moment de la récupération du casque sur le soldat mort, (très fréquent) surtout sur les casques de la 29th car les soldats de cette division US avaient pour ordre d'attacher la jug du casque en exercice comme au combat réel Liner fab°42-43 de marque SEAMAN PAPER manque la nuquière, j'ai rajouté une jug d'origine pour le liner car l'ancienne a cassée avec le temps.
L'on peut voir à l'emplacement des deux jug, les traces de contraste de la lumière, car resté tel quel pendant des années surement posé au dessus d'une armoire ou d'une cheminé chez son ramasseur.
(Collection privée).


.


.



.


M1 USN Normandie

M1 USN Normandie, peinture bleue navy encore à 90%.
Coque Mc Cord jugulaires remontées (trouvé tel quel).
Liner de marque WESTINGHOUSE fab° 42-43 avec position de bandeau réétudié par son proprio d'origine.
Jugulaire du liner d'origine.
(Collection privée).


.


.



.


Casque US M1 de fabrication précoce

USM1 fabrication précoce état neuf de stock (peut commun) Boucle mdl 17, rare filet d'origine à grosses mailles de 2,5cm. Liner de marque MSA avec sweat band type transition et sa jug d'origine. (collection privée)


.


.



.



.



.



.



.


.

Casque M1 de la 3rd ID

Coque double insignes. Liner de marque HOOD RUBBER double insignes.
Pièce 100% terrain.
(Collection privée).


.


.



.



Casque M1 de la 5th DI "Red Diamond"

Double insignes, camouflé, coque pontets fixes, boucle laiton estampé avec jugulaire cousues d'origine. Liner MSA fab° 43 avec nuquière et bandeau cousus par son propriétaire afin d'éviter le déserrage et pour plus de maintien. 4 derniers chiffres du matricule précédé de la première lettre du non dans la coque ainsi que grade et très probablement les Initiales du prénom de la même couleur que les insignes sur le davant du liner. Provenance, combats de Lorraine, 20 km Sud de Metz.
(Collection privée).


.


.



.






.

Casque camouflé du 508th PIR (Normandie 1944)

Casque camouflé du 508th PIR (Normandie 1944).
Casque de parachutiste retrouvé en 2009 à Varenguebec (secteur 508 PIR et 90th DI, Manche) et identifié comme ayant appartenu au sergent Jack-M Chambers du 508 PIR de la 82 AB, décédé de ses blessures le 4 juillet 1944 à Ste Mère Église.
La jugulaire très probablement accrochée comme bien souvent sur l'arrière du casque, à été sectionnée à la sortie de l'impacte.
C'est ce même impacte qui a très certainement provoqué la mort de ce brave soldat.
Le camouflage deux ton est typique du 508 PIR.
L'on distingue très nettement la barre blanche horizontale de sous officier sur l'arrière du casque.
Pièce de terrain émouvante et témoin directe des durs combats en Normandie.
(Collection privée).


.


.



.









Trucs et astuces

Question: Comment reconnaitre un casque M1 de la seconde guerre Mondiale?
Réponse: A la soudure sur le rebord du casque lourd. Celle ci se trouve à l'avant du casque pour les modèles de la seconde guerre et à l'arrière pour les modèles postèrieures.




Advertising
Advertising
Advertising


referencement | referencement gratuit | referencement google Referenceur Gratuit